Quel type de connectique choisir pour son bracelet connecté ?

Votre partenaire au quotidien, surtout question activités physiques et alimentation et sommeil, c’est le bracelet connecté ! Il peut être porté tout le temps sans que cela n’engendre de mauvaises choses. Au contraire, niveau santé, il est vraisemblable que ce gadget est nécessaire dans la vie de tous les jours et améliore votre façon de vivre. Il compte le nombre de pas, donne des informations sur le sommeil et l’alimentation. Mais aussi, les informations concernant les performances, les rythmes cardiaques et autres sont consultables grâce à ce bracelet.

Pour que cela soit envisageable, il est important de le connecter avec un smartphone ou un ordinateur. Pour établir la connexion entre bracelet et smartphone ou bracelet et ordinateur, il existe 4 façons d’y procéder. Pour certains bracelets (ceux avec écrans), la consultation peut se faire directement sur lui-même

Le câble USB

bracelet connecté usbLa première manière d’établir une connexion avec le bracelet connecté est l’utilisation d’un câble USB. Cette connectique est surtout utilisée pour connecter le bracelet à un ordinateur. Cependant, cela n’exclut pas qu’il soit aussi utilisable pour mettre en relation un smartphone et un bracelet connecté. À partir de l’établissement de la connexion, le transfert des données vers ces appareils est possible.

L’avantage d’utiliser un câble USB par rapport aux autres types de connectique est que la liaison n’est jamais coupée. En effet, avec les connectivités sans fil, il se peut que cela advienne. Mais avec ce câble, le problème ne se pose même pas. Bien sur si le câble est retiré du port USB, la connexion sera interrompue. Ce dernier est alors une très bonne alternative en cas de panne des connectivités sans fil. Le second avantage est qu’il ne sert pas juste qu’à connecter. Il permet aussi de recharger le bracelet (de plus c’est la seule façon possible pour cet effet).

Pour certains modèles de bracelets connectés, le connecteur USB se trouve sur le gadget lui-même. Il n’est donc plus nécessaire d’avoir un câble USB.

Il y a aussi le fameux dongle USB. Ayant une forme similaire à une clé USB, cet appareil établit directement la connexion entre l’ordinateur et le bracelet. Avec cet objet, au lieu d’utiliser un câble, la connexion et la synchronisation se font à distance.

Le Bluetooth

bracelet connecté bluetoothEnsuite, il y a la connexion via Bluetooth d’un bracelet connecté. C’est une connexion qui se fait sans fil (ainsi à distance). Avec cette connectivité, le bracelet peut être lié à un smartphone ou un ordinateur. Comme pour la précédente, après collecte des données, elles peuvent être transférées (pour les synchroniser) vers ces appareils. Il est tout de même indispensable que l’appareil dispose du mode Bluetooth et que celui-ci soit activé.

La plupart des bracelets connectés (surtout les plus récents) intègrent un Bluetooth 4.0. Le principal avantage de cette version est qu’elle permet de réaliser une économie de batterie (surtout du smartphone). La seule condition à remplir pour cette économie d’énergie est que le smartphone en intègre aussi (pour qu’il l’accepte).

Le Wifi

bracelet connecté wifiLe Wifi est la troisième possibilité de connecter un bracelet à un appareil. Avec cette connectivité sans fil (comme pour le Bluetooth), les réglages peuvent se faire à distance. Elle assure une connexion plus fiable qu’avec un Bluetooth.

L’avantage premier d’un bracelet connecté Wifi est que même à une distance assez importante, la liaison est toujours faisable. Dès que la distance n’est plus couverte par le Bluetooth, le Wifi assure le relais.

Il est plus performant que le Bluetooth surtout au niveau volume de données à transférer. À l’aide du Wifi, des données beaucoup plus lourdes (volumineuses) sont possibles à transférer (avec une vitesse assez rapide).

Toutefois, comparée au Bluetooth 4.0, le Wifi dépense beaucoup plus d’énergie. La batterie se vide assez rapidement en utilisant cette connectivité.

Quelques modèles peuvent se connecter à internet (visionnage des actualités sur les réseaux sociaux ou des e-mails) via le Wifi. Il joue ici le rôle de carte réseau Wifi de l’appareil.

La technologie NFC

bracelet connecté nfcUne autre alternative aux trois connectivités précédentes est la technologie de bracelet connecté NFC (ou Near Field Communication). Elle est surtout destinée à établir un lien entre un bracelet et un smartphone. Le bracelet à connecter à un ordinateur via cette connectivité est encore en pleine conception.

Comme son nom l’indique, pour que le bracelet et le smartphone soient connectés entre eux, ils doivent être assez proches. La présence d’une puce NFC dans le bracelet et l’activation du mode NFC du smartphone sont les conditions nécessaires. Et comme toutes les autres, une connexion établie est synonyme de transfert de données réalisable.

L’avantage de cette technique est que le couplage se fait très rapidement. En plus de cela, aucune application n’est requise, le jumelage se fait automatiquement.

Il est fort probable que plusieurs connectivités soient offertes dans un seul bracelet, ou encore qu’il n’offre qu’un seul. Cela dépend bien évidemment du modèle.

Il est à noter qu’il est indispensable de connecter le bracelet à un appareil lors de sa première utilisation. Cette étape est primordiale pour paramétrer le bracelet connecté et pour permettre ensuite de l’utiliser. Il faut aussi télécharger et installer une application ou un logiciel pour que l’appareil puisse prendre en compte le bracelet. Un appareil fait ici référence à un smartphone ou un ordinateur.

La compatibilité est une chose à ne pas prendre à la légère. Il se peut que le bracelet ne soit pas compatible avec l’appareil entraînant ainsi une connexion impossible. Néanmoins, la majorité des modèles récents sont compatibles avec les systèmes iOS ou Android, ou encore sous Mac ou Windows.

Quel type de connectique choisir pour son bracelet connecté ?
5 (100%) 1 vote